Valentin Alizer - Artiste-poete

Vit et travaille
à Toulouse, fr

L'odeur des pins

juin 2019

posts instagram
objet éditorial

Le pin comme un point de départ.

Partant de l’image, de la forme, des couleurs et/ou du mot, je compose des textes pour l’oral en mêlant des expérimentations formelles à un propos parfois intime et souvent autobiographique.

Le texte est lu sur fond vert et diffusé sur le compte Instagram associé suivant un protocole de monstration récurrent :
« ~ pin + voix + page(s) (+ bonus) ».

En découle un objet éditorial : réceptacle papier des poèmes-partitions pré-performés sur @lodeurdespins. Chacun des poèmes y est introduit par une image, un collage ou un photomontage re-mettant le pin en scène et évoquant (voir : précisant) son contexte d’écriture. Les textes sont quant à eux re-spacialisés dans l’espace de la double page et « la lecture se fait sur les deux pages à la fois, en tenant compte simplement de la descente ordinaire des lignes. ».

Un flyer glissé entre les pages, invitation explicite à envoyer des pin’s à mon adresse afin d’initier les poèmes à suivre.